Pas encore inscrit à la newsletter ?

Tous les articles Agronomie Alimentation Semences Machinisme Digital Paroles d'éleveurs

Paroles d'éleveurs

Une filière à l'herbe créée par les éleveurs

Au sein de l'association ELVEA 44, les éleveurs ont mis en place une filière pour mettre en valeur les systèmes herbagers du département : Viande de Nos Prairies de Loire-Atlantique.

Paroles d'éleveurs

Viande de nos prairies : une nouvelle filière herbe pour valoriser les allaitantes

Le Gaec du Bois-Laurent augmenté la valeur de son système avec la nouvelle marque « Viande de nos prairies de Loire-Atlantique » créée par le groupement d’éleveurs auquel ils appartiennent.

Paroles d'éleveurs

Valoriser ses prairies en passant son troupeau allaitant en bio

En convertissant le troupeau allaitant en agriculture biologique, les associés du Gaec de la Gourinais valorisent leur viande à un meilleur prix.

Paroles d'éleveurs

Pour la filière bœuf de nos régions, les génisses sont engraissées uniquement à l'herbe

Au Gaec de la Papionnière, les génisses sont engraissées exclusivement à l'herbe pour la filière Bœuf de Nos Régions, garantissant une plus-value à l'éleveur.

Paroles d'éleveurs

Assurer les stocks avec l’association méteil/prairie

Régis de Barmon a implanté une prairie sous couvert de méteil. Une première récolte lui a permis de réajuster la composition des mélanges semés.

Paroles d'éleveurs

Méteil et prairie pour augmenter qualité et quantité

Frédéric Dehil teste le semis sous couvert de méteil pour augmenter sa production en qualité protéique et en quantité fourragère. Il généralisera le procédé pour ses futures prairies si il fonctionne.

Paroles d'éleveurs

Le lait bio, c'est l'herbe

La coopérative Prospérité Fermière collecte du lait conventionnel et bio et crée "Via Lacta" dans la cadre de sa démarche RSE.

Paroles d'éleveurs

Gagner en autonomie fourragère pour réussir sa conversion bio

Marc de Montigny est en train de convertir son exploitation à l’agriculture biologique. Pour réussir ce changement, il mise sur un gain d’autonomie fourragère.

Paroles d'éleveurs

Optimiser ses prairies pour produire du « lait à l’herbe »

Rénold Ducloy, a fait le pari de s’installer en élevage laitier à l’herbe. Pour y arriver, il améliore d’années en années, la qualité et la gestion de ses prairies.

Paroles d'éleveurs

Assurer la productivité de ses prairies

Nicolas Leduc, éleveur dans le Nord, produit et transforme du lait bio. Avec une ration basée sur l'herbe, la gestion des prairies est essentielle.

Paroles d'éleveurs

« La prairie, ça se cultive »

Arnaud Vanhoutte est un polyculteur-éleveur qui aime ses brebis. Son cheptel fait 600 têtes. Ce qui intéresse Arnaud dans la prairie, « c’est que ça se cultive ! »

Paroles d'éleveurs

Eleveur laitier avec un système fourrager intensif, c’est possible !

Mathieu travaille avec un système fourrager intensif ce qui lui a permis de passer de 40 ares par vaches à 20/25 ares sans augmenter la sole de maïs ni les achats.

Paroles d'éleveurs

À la recherche de l’autonomie alimentaire

Thomas Gobaille est installé à Origny en Thiérache. Depuis plusieurs années maintenant il s'est engagé dans une démarche d'autonomie alimentaire grâce aux cultures fourragères.

Paroles d'éleveurs

La betterave fourragère, à la racine d’une viande haut-de-gamme ?

Guillaume Deslandes représente les races du Royaume-Uni. Avec de la betterave fourragère, il produit de la viande de très haute qualité qu'il vend en circuit court.

Paroles d'éleveurs

Eleveur laitier ET multiplicateur de semences, une même passion pour la qualité

Au GAEC, les associés se sont répartis les postes. L'élévage à un des associés, les cultures et la production de semences à Jean-Philippe Boué.

Paroles d'éleveurs

Au GAEC des Crêtes, l'arrivée de DESIA25 va faire évoluer la conduite des prairies

Au GAEC des Crêtes, les trois associés gèrent un atelier lait de 120 montbéliardes. Ils exploitent une SAU de 250 ha avec environ 100 ha de prairies temporaires.

Paroles d'éleveurs

GAEC Grandjean, en zone AOC Comté 95 % d'autonomie : pari tenu !

Le GAEC Grandjean est une exploitation familiale avec 85 ha de SAU dont 45 ha sont des prairies et 2/3 de temporaires et un cheptel de 40 laitières montbéliardes.

Paroles d'éleveurs

DESIA25 : quand des éleveurs créent une usine d'alimentation animale

DESIA25 compte parmi ses actionnaires 77 exploitations agricoles. Elle fournit des bouchons deshydratés produits exclusivement à partir de fauches provenant des terres des exploitations actionnaires.

Paroles d'éleveurs

La recette du GAEC Carrey-Guyat pour faire "une super prairie"

Le GAEC Carrey-Guyat regroupe cinq associés qui exploitent 400 ha de SAU, dont 280 sont en prairie mais seulement 60 ha en temporaires.

Paroles d'éleveurs

Les fourrages au Gaec des Prés Nouveaux : La force de la diversité

Pour nourrir 60 vaches avec 75 ha en AOP tout en conservant une sole de maïs, mieux vaut avoir des prairies temporaires bien conduites.

Paroles d'éleveurs

30 hectares en péril après un hiver humide ? SOS sursemis, j’écoute...

Bernard Sagnier a opté pour le sursemis pour récupérer 30 ha de prairies qui ont passé l'hiver sous l'eau.

Paroles d'éleveurs

« Le Saint Marcellin a son mélange de semences pour prairie »

Bruno Neyroud, éleveur et président du Comité pour le Saint Marcellin parle de son mélange de semences pour prairies conçu spécialement pour le fromage.

Paroles d'éleveurs

« Tous les ans, je sème 10 à 15 ha de prairie sous couvert »

Eleveur bio à Sion-les-Mines, en Loire-Atlantique, François Lebret pratique du semis de prairie sous couvert de céréales : au printemps et à l’automne. Deux stratégies sécurisantes et économiques.

Paroles d'éleveurs

Essentielle à la bonne conduite du troupeau : la prairie temporaire

Philippe Dru et Benoit Bruneau conjuguent leurs efforts pour offrir à leurs 80 vaches allaitantes une alimentation équilibrée.

Paroles d'éleveurs

« Prairies et maïs : nous avons trouvé la parfaite complémentarité... »

Au GAEC de Ker-Even prairies et maïs composent un parcellaire en parfaite harmonie pour le plus grand plaisir des 145 laitières.

Paroles d'éleveurs

Dans le Doubs, on ne s’abstient pas de sécher en grange : jusqu’à 2 kg de lait en plus par jour et par vache

Julien Laville ne peut plus se passer du séchage en grange car qualité du foin et quantité de lait sont au rendez-vous.

Paroles d'éleveurs

Simple, intensif : chez Eric Le Creurer, on voit l’affouragement en vert

Eric le Creurer a testé l'affouragement en vert lors de l'agrandissement de son exploitation. Il l'a très vite adopté.

Paroles d'éleveurs

Elles résistent mieux aux aléas du climat. Place aux jeunes (prairies) !

Devant la belle tenue de la parcelle de 2,5 ha semée fin août derrière un triticale, Michel Brigonnet ne cache pas sa satisfaction.

Paroles d'éleveurs

Une leçon de la sécheresse de 2003 en Alsace : le sur-semis pour « faire la soudure »

C’est l’année où ça va le moins bien qu’il faut faire du sursemis ! Tel est le constat de Fernand Steffan à l'issue de la dernière période de sécheresse.

Paroles d'éleveurs

32 à 32 : balle au centre ! Chez Pierre-Yves Lairy, prairies et maïs-fourrage s'équilibrent

Pierre-Yves Lairy, éleveur à Rannée, associe herbe et maïs dans la ration de ses vaches.

Paroles d'éleveurs

Un parfum de Nouvelle-Zélande pour l’agneau fermier du GAEC de Fargues, dans le Quercy

André Delpech s'est rendu en Nouvelle-Zélande pour comprendre le coûts de production faibles et en tirer des leçons pour son exploitation.

Paroles d'éleveurs

Plus souple et plus régulier en valeur nutritive, même dans l’Ouest, le séchage engrange !

Le séchage en grange a permis à Antoine Hocdé d'évoluer vers plus d'autonomie après la reprise de l'exploitation familiale.

Paroles d'éleveurs

100 % herbe et 100 % plein air ces limousines qui adoptent le régime Reveilhac

Chez les Reveilhac, les limousines ne mangent que de l'herbe et sont dehors toutes l'année. Objectif, rendre les prairies plus productives.

Paroles d'éleveurs

Un hollandais dans l’Ouest : il s’y connaît en herbe !

L’objectif de Jan Schuttert, un hollandais installé depuis 15 ans en Loire-Atlantique, est de nourrir ses laitières toute l’année avec ses prairies, en pâture ou en ensilage.

Paroles d'éleveurs

En Aveyron : Une conduite intensive pour plus d'autonomie en fourrage

Pour Jean-Louis Joulié, éleveur de brebis laitières, priorité à un système intensif de prairies de graminées pour la production d'herbe.

Paroles d'éleveurs

« Plus d’autonomie grâce à l’herbe, même sur mes sols séchants… »

« Sortir ou non les génisses cet été ? » Cette question, Bruno Lucien, éleveur de bovins-lait à Armentières, au tout début du pays de Bray (60), entend bien y répondre dans le mois qui vient.