Pressage, enrubannage : offrez le meilleur à votre prairie

La récolte de l’herbe conditionne la qualité du fourrage. Le choix du matériel et ses caractéristiques et réglages doivent prendre en compte les conditions de récolte du fourrage. Pour en assurer une bonne conservation.

Comment récolter le meilleur de votre prairie ? En pressant assez rapidement après la fauche. Cette étape reste en effet un élément clé pour préserver la qualité du fourrage. Selon les caractéristiques et le taux d’humidité de ce dernier, le pressage devra être adapté. Dans le cas d’un fourrage bien sec, optez de préférence pour une densité plus forte.
A l’inverse, de l’herbe encore humide nécessitera une balle au cœur aéré pour laisser passer l’air et éviter ainsi échauffement ou apparition de moisissure. Selon le type de presse, les chambres peuvent être fixes ou variables : ce choix permet de s’adapter aux espèces récoltées, aux conditions climatiques et à la nature du terrain (pentes). Les presses équipées d’un rotor associé à des couteaux optimisent la conservation du fourrage - notamment si celui-ci est enrubanné -, diminuent le temps de fonctionnement des mélangeuses et optimisent le stockage et le transport du fourrage et de la paille.

Se poser les bonnes questions

L’étape de l’enrubannage reste elle aussi une phase capitale pour préserver le fourrage dans de bonnes conditions. Avant d’opter pour telle ou telle technique, l’agriculteur doit se poser plusieurs questions : combien de temps vais-je conserver mes balles ? Où vais-je les stocker ? Existe-t-il un risque de perforation ? Doivent-elles être hermétiques ? Leur reprise sera-t-elle aisée ?
De ces réponses dépendront le choix du type de film (étirable, résistant aux UV…), de son épaisseur, de sa couleur et de la technique de recouvrement. L’objectif étant de déposer régulièrement le film autour de la balle pour aboutir à un recouvrement efficace et hermétique. En général, le vendeur de matériel conseille le film adapté à son enrubanneuse mais n’hésitez pas à afficher vos préférences dans le cas de situations particulières bien identifiées.
Reste l’option du combiné : presse et enrubanneuse en un seul matériel. Une solution idéale pour les exploitations qui nécessitent un débit de chantier important. Une assurance aussi pour conserver la qualité du fourrage fauché puisque ces deux étapes se font simultanément.

une enrubanneuse

Inscription à la newsletter

Votre adresse e-mail ne servira qu'au traitement de votre abonnement à ladite lettre d'information par l'Interprofession des semences et plants. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici.

Les derniers articles de machinisme

Réussir la récolte en foin de graminées ou de légumineuses

Limiter les pertes au champ tout en optimisant la vitesse de séchage constitue le paradoxe de la récolte en foin des prairies de graminées et/ou de légumineuses. Voici quelques conseils.

Réussir ses ensilages d’herbe

Pour une récolte sous forme d’ensilage, voici quelques recommandations de conduite des chantiers, de la fauche à la mise en silo.

Réussir l'enrubannage d'herbe

L’enrubannage permet de réaliser de petits chantiers et constitue ainsi un mode de récolte privilégié pour la gestion des excédents de pâturage ou les surfaces gérées « au cas par cas »

Les derniers articles d'Herb'actifs

Agronomie

Prairies : soigner l’implantation pour une installation rapide

Agronomie

Que faut-il penser du regroupement d’andains avant l’ensilage d’herbe ?

Filières

Foin de luzerne : une complémentarité entre plaine et montagne dans le Massif-Central

Des outils pour vos prairies

Le Calculateur de Mélanges Prairiaux

Cette application vous permet de déterminer le peuplement théorique d'une prairie semée à partir d'un sac de mélange, ou bien de composer vous même votre mélange en fonction du type de prairie que vous voulez obtenir.

Vers l'application

Herbe-Book

La catalogue des graminées et légumineuses fourragères inscrites au catalogue des variétés officielles. Sélectionnez les variétés sur des critères d'exploitation, de production, de maladie et de qualité alimentaire pour les comparer.

Vers le catalogue