100 % herbe et 100 % plein air ces limousines qui adoptent le régime Reveilhac

Chez Jean-Baptiste et Nathalie Reveilhac, les limousines suivent un régime spécial : que de l’herbe et dehors toute l’année. Depuis l’an passé, le renouvellement des prairies a débuté et avec lui, une réflexion pour les rendre plus productives.

De l’herbe et du bon air. Voilà, pour Jean-Baptiste et Nathalie Reveilhac, la recette pour élever au mieux leurs limousines, toutes inscrites au Herd Book. Chez eux, à St-Amand-Jartoudeix, dans la Creuse, les 185 hectares de l’exploitation sont entièrement consacrés aux prairies. Bien que peu chargées (160 UGB pour 185 ha), certaines parcelles commencent à se fatiguer un peu. « La plupart sont très anciennes, explique Jean-Baptiste. Le retournement peut dater de 10, 20 voire 50 ans ! L’an passé, j’ai acquis une charrue. Après quelques loupés à l’automne, je pense avoir plutôt bien réussi les 10 ha semés au printemps. Un mélange de ray-grass anglais, de trèfle blanc et de dactyle implanté avec un semoir combiné à une herse après retournement de la parcelle par un labour. Sur une base de 25 à 30 kg/ha, j’ai mélangé 15 kilos de dactyle, 8 de ray-grass et le reste en trèfle blanc ». Jean-Baptiste réalise aussi du sursemis là où les parcelles ont été fortement endommagées par les animaux en hiver.

Doper le stock de foin

Depuis la reprise de l’exploitation familiale en 2006, le système a évolué. « Mon père possédait moins d’animaux : du coup, le chargement était encore moins important que maintenant, explique Nathalie. Nous aimerions, dans les mois qui viennent, passer de 110 à 150 vêlages par an. Une option qui pourrait se faire en même temps que la reprise de 30 ha. Ce qui nous permettrait peut-être d’augmenter le nombre d’hectares dédiés à la fauche : 10 ha uniquement pour cet usage et 70 ha en mixte, avec le pâturage ». Tous les animaux sont nourris au foin l’hiver et certaines années, le stock n’est pas suffisant. « Ce fut le cas en 2009 où l’hiver avait débuté de bonne heure et le printemps s’était installé tardivement », se souvient Jean-Baptiste. « Du coup, le stock de foin a été entamé de bonne heure et au final, il a fallu en acheter ». Pour y remédier, Jean-Baptiste prévoit aussi de tester les mélanges pour doper les rendements. Il pense par exemple au mélange ray-grass hybride associé à trois trèfles. Dans les prairies pâturées, Jean-Baptiste aimerait aussi tester l’introduction de trèfle violet. « Mais pour l’heure, ne disposant pas d’une faucheuse-conditionneuse, j’ai peur de trop perdre en rendement et en qualité », explique-t-il.

L'exploitation

  • St-Amand-Jartoudeix, dans la Creuse,
  • 185 ha de prairies,
  • 110 vêlages par an.
Limousines au pâturage

Inscription à la newsletter

Les derniers articles de paroles d'éleveurs

Une filière à l'herbe créée par les éleveurs

Au sein de l'association ELVEA 44, les éleveurs ont mis en place une filière pour mettre en valeur les systèmes herbagers du département : Viande de Nos Prairies de Loire-Atlantique.

Viande de nos prairies : une nouvelle filière herbe pour valoriser les allaitantes

Le Gaec du Bois-Laurent augmenté la valeur de son système avec la nouvelle marque « Viande de nos prairies de Loire-Atlantique » créée par le groupement d’éleveurs auquel ils appartiennent.

Valoriser ses prairies en passant son troupeau allaitant en bio

En convertissant le troupeau allaitant en agriculture biologique, les associés du Gaec de la Gourinais valorisent leur viande à un meilleur prix.

Les derniers articles d'Herb'actifs

Paroles d'éleveurs

Une filière à l'herbe créée par les éleveurs

Paroles d'éleveurs

Viande de nos prairies : une nouvelle filière herbe pour valoriser les allaitantes

Paroles d'éleveurs

Valoriser ses prairies en passant son troupeau allaitant en bio

Des outils pour vos prairies

Le Calculateur de Mélanges Prairiaux

Cette application vous permet de déterminer le peuplement théorique d'une prairie semée à partir d'un sac de mélange, ou bien de composer vous même votre mélange en fonction du type de prairie que vous voulez obtenir.

Vers l'application

Herbe-Book

La catalogue des graminées et légumineuses fourragères inscrites au catalogue des variétés officielles. Sélectionnez les variétés sur des critères d'exploitation, de production, de maladie et de qualité alimentaire pour les comparer.

Vers le catalogue