Equilibre protéines / énergie : équilibrer la ration

On ne peut pas parler de protéines sans tenir compte de l’énergie de la ration, car un apport de PDIE pouvant couvrir les besoins des animaux est inutile s’il n’y a pas d’énergie dans la ration pour valoriser ces protéines. Le rapport entre protéines et énergie est donc primordial.

Pour les vaches laitières, quel que soit le niveau de production (entre 10 et 50 kg de lait par jour), il faut une ration équilibrée à 100 g de PDIE/UFL (cibler la plage 97-103).
En théorie il faut viser un rapport (PDIN-PDIE)/UFL égal ou supérieur à 0 pour que l’azote dégradable ne soit pas limitant, ce qui favorise le bon fonctionnement du rumen. On admet en pratique pour les vaches laitières que ce rapport ne doit pas accuser un déficit de plus de 4 g/UFL, car les vaches mastiquent et salivent beaucoup, et l'urée corporelle ainsi recyclée par la salive suffit à rééquilibrer le contenu du rumen. Pour couvrir les besoins des animaux (cf. Equilibre protéines/énergie, la base de la ration) et pour le bon fonctionnement du rumen il faut que la ration apporte :

  • un rapport PDIE/UFL de 100 g,
  • un rapport (PDIN-PDIE)/UFL > - 4 g.
Aliment Valeur UFL
en UF/kg
Valeur PDIN
en g/kg MS
Valeur PDIE
en g/kg MS
Rapport PDIE/UFL
(viser 100 g)
Rapport (PDIN-PDIE)/UFL
(viser >
-4 g/UFL)
Ensilage maïs hachage
fin sans conservateurs
stade laiteux-pâteux
0,9 44 63 70 - 21
Tourteaux soja 46 1,2 360 253 211 89
RGA vert 1 semaine
avant épiaison
0,98 99 92 94 7
Dactyle vert 1 semaine
avant épiaison
0,91 124 93 102 34
Foin luzerne fané au
1° cycle stade
bourgeonnement
0,67 114 91 135 34

 

On constate dans ce tableau qu’une ration à base de maïs ensilage doit obligatoirement être complétée avec un concentré azoté type tourteaux de soja 46 pour remonter le rapport PDIE/UFL au niveau de 100 g de PDIE/UFL et pour avoir un rapport (PDIN-PDIE)/UFL > - 4 g.
Une ration exclusive en maïs engendre donc un déficit très important en protéines. En revanche, une ration à base de fourrage vert comme le RGA ou le dactyle en pâturage est naturellement équilibrée ; il n’est donc généralement pas nécessaire de la rééquilibrer.

génisses à l'étable devant du foin

Inscription à la newsletter

Les derniers articles d'alimentation

Peut-on conférer aux prairies un rôle médicinal ?

Brouter, c’est bon pour la santé des ruminants. Mais peut-on aller encore plus loin ? Les prairies peuvent-elles avoir un vrai rôle médicinal si elles sont implantées avec des espèces spécifiques ?

Intérêt de la luzerne pour l’alimentation des ruminants

La luzerne a des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’il apporte qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL.

Intérêt du trèfle violet pour l’alimentation des ruminants

Le trèfle violet a des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’il apporte qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL.

Les derniers articles d'Herb'actifs

Paroles d'éleveurs

Une filière à l'herbe créée par les éleveurs

Paroles d'éleveurs

Viande de nos prairies : une nouvelle filière herbe pour valoriser les allaitantes

Paroles d'éleveurs

Valoriser ses prairies en passant son troupeau allaitant en bio

Des outils pour vos prairies

Le Calculateur de Mélanges Prairiaux

Cette application vous permet de déterminer le peuplement théorique d'une prairie semée à partir d'un sac de mélange, ou bien de composer vous même votre mélange en fonction du type de prairie que vous voulez obtenir.

Vers l'application

Herbe-Book

La catalogue des graminées et légumineuses fourragères inscrites au catalogue des variétés officielles. Sélectionnez les variétés sur des critères d'exploitation, de production, de maladie et de qualité alimentaire pour les comparer.

Vers le catalogue