Se tenir prêt pour le premier apport d'azote sur prairies installées

Cette année, la date d’atteinte des 200 degrés-jours cumulés depuis le 1er janvier, seuil de déclenchement du premier apport d'azote sur prairies de graminées, est prévue avec un peu de retard par rapport à la médiane historique.

En prairies installées de graminées, le premier apport d’azote (sous forme minérale ou lisier) doit être réalisé à 200 degrés-jours (base 0°C) cumulés depuis le 1er janvier pour maximiser la croissance au premier cycle.

Des apports à envisager prochainement sur la façade ouest et le sud du pays…

Après des passages pluvieux parfois abondants début janvier, un temps plus sec - mais aussi plus froid - s’est installé au cours du mois de janvier. Au global, le compteur de sommes de température accuse un retard d'une semaine à plus de deux semaines selon les secteurs du territoire national (figure 1). 

Le seuil des 200°C jours est atteint, ou le sera d’ici la mi-février, sur la frange océanique ainsi que dans les plaines du sud de la France. Dans les autres régions, plus tardives, les dates prévisionnelles d’atteinte de ce seuil oscillent entre la mi-février et fin mars. Il sera nécessaire d’ici-là de réactualiser les sommes de température afin de piloter plus finement le déclenchement du premier apport. En valorisant des données météo actualisées tous les jours, l'outil Date N’Prairie, accessible gratuitement, s'appuie sur la règle des 200°C-j pour déterminer la date prévisionnelle de cet apport selon votre région.

En secteur précoce, profiter des bonnes conditions de portance pour les apports d’effluents d’élevage

Les conditions plus saines depuis la mi-janvier ont permis un bon ressuyage des parcelles et permettent d’envisager des apports d’effluents en bonnes conditions de portance. C’est notamment le cas des lisiers (forme d’azote soluble) pour lesquels la règle des 200 degrés-jours s’applique également. Pour les fumiers et composts qui n’auraient pas été épandus à l’automne, la fenêtre météorologique leur est également favorable. Mais la moindre disponibilité de l’azote dans ces produits limitera leur effet azoté.

Pour rappel, comme pour les autres cultures, un apport juste avant une période pluvieuse et en conditions favorables à la croissance permet d’en maximiser l’efficacité.

Arvalis - Institut du végétal

Un article Arvalis - Institut du Végétal - Anthony Uijttewaal

Date prévisionnelle d'atteinte du seuil des 200°C joursEcart à la médiane de la date prévisionnelle d'atteinte du seuil des 200 °C jours

Inscription à la newsletter

Votre adresse e-mail ne servira qu'au traitement de votre abonnement à ladite lettre d'information par l'Interprofession des semences et plants. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici.

Les derniers articles d'agronomie

Même avec légumineuses, une prairie a besoin d’apport d’azote

Les légumineuses contribuent à la fourniture d’azote et permettent de réduire les apports d’azote. L’impasse totale de fertilisation n’est possible que si les prairies en ont une forte proportion.

Non, l’apport de lisier sur prairie n'acidifie pas les sols

Contrairement à une idée, l’apport d’engrais de ferme, notamment de lisier, n’a pas tendance à acidifier les sols. C’est même l’inverse qui se produit quand les quantités apportées sont raisonnées.

Les clés de la réussite d’un sursemis en prairies installées

La technique du sursemis peut permettre à la fois de rénover à moindre coût des prairies permanentes dégradées par une sécheresse et permettre de pérenniser des prairies temporaires.

Les derniers articles d'Herb'actifs

Digital

Améliorer sa gestion de l’herbe en utilisant les réseaux sociaux

Alimentation

Un nouveau système d’alimentation pour des rations plus performantes

Alimentation

Avantage économique aux systèmes pâturants

Des outils pour vos prairies

Le Calculateur de Mélanges Prairiaux

Cette application vous permet de déterminer le peuplement théorique d'une prairie semée à partir d'un sac de mélange, ou bien de composer vous même votre mélange en fonction du type de prairie que vous voulez obtenir.

Vers l'application

Herbe-Book

La catalogue des graminées et légumineuses fourragères inscrites au catalogue des variétés officielles. Sélectionnez les variétés sur des critères d'exploitation, de production, de maladie et de qualité alimentaire pour les comparer.

Vers le catalogue