Quelle parcelle choisir pour implanter une luzerne ?

Quel sol, quel PH, comment inoculer le rhizobium ? Autant de question à se poser avant de choisir sa parcelle et implanter une luzerne.

Implanter la luzerne dans un sol sain et bien structuré…

La luzerne exprime bien son potentiel de production si elle est implantée dans un sol sain, profond et bien structuré avec suffisamment d’eau à sa disposition au moment de la pleine production (de 15 mai au 15 septembre). Il faut choisir une parcelle sur laquelle les risques d’inondation sont nuls car un sol inondé provoquerait rapidement une détérioration du système racinaire. En sols argileux ou battants, la luzerne craint l’asphyxie de surface, surtout à l’implantation.

Quel pH ?

Un pH de 6,5 à 7,2 est la garantie d’une bonne pérennité et d’une bonne production fourragère. A ce niveau d’acidité, les différents éléments nutritifs sont utilisables par la plante et les bactéries nécessaires à la fixation de l’azote sont actives. Lorsque le pH est inférieur à 6, il est conseillé de le remonter, sachant qu’il faut apporter approximativement 3 t/ha d’oxyde de calcium (CaO) pour gagner une unité de pH (mais attention aux risques de blocage d’autres éléments nutritifs). Enfin, la luzerne nécessite des sols bien pourvus en acide phosphorique et potasse. Dans un certain nombre de situations, une fumure de redressement ou une fumure d’entretien plus poussée peut s’imposer.
On peut définir les situations favorables et défavorables à l’aide du tableau suivant.

Type de sol Sol sableux Sols calcaires Sols limono-arigleux
Structure   Argilo-calcaires Terres
de Groie
Terres de
Champagne
Sains Hydromorphes
Sol compact   Défavorable Assez favorable Assez défavorable   Très défavorable
Sol à bonne structure Favorable si pH suffisant Favorable Très favorable Très
favorable
Favorable  

Quand faut-il inoculer la luzerne ?

C’est une bactérie spécifique , Rhizobium meliloti qui fixe l’azote de l’air avant de le restituer à la luzerne. Cette bactérie est présente dans la plupart des sols, mais est moins fréquente en sols acides (ou le pH est inférieur à 6,5). Dans ce cas, il faut apporter la bactérie au sol par inoculation. Elle doit alors être accompagnée d’un chaulage. L’inoculation est parfois souhaitable dans les sols où le pH se situe entre 6,5 et 7 et elle est nécessaire dans des sols qui n’ont jamais reçu de luzerne ou lorsque la luzerne n’est plus cultivée depuis de nombreuses années.

Comment procéder pour inoculer le Rhizobium ?

Le Rhizobium est une bactérie du sol, un certain nombre de précautions simples sont à prendre au moment de l’inoculation et du semis.

  • Généralement une dose d’inoculant correspond à la dose pour 1 ou 2 ha soit le traitement de 25 kg ou 50 kg de semences.
  • Mélanger soigneusement la solution aux semences, en suivant les préconisations du fabricant en se plaçant dans un local à l’abri du soleil.
  • Utiliser les doses ouvertes dans les 24 heures et conserver les aux frais.
  • Une fois les semences inoculées sèches semer rapidement de préférence lorsque le soleil est bas.
parcelle pour implanter sa légumineuse

Inscription à la newsletter

Votre adresse e-mail ne servira qu'au traitement de votre abonnement à ladite lettre d'information par l'Interprofession des semences et plants. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici.

Les derniers articles d'agronomie

Prairies : soigner l’implantation pour une installation rapide

Un itinéraire cultural soigné et le respect des dates optimales de semis sont indispensables pour réussir l’implantation d’une prairie et assurer sa productivité et sa pérennité.

Que faut-il penser du regroupement d’andains avant l’ensilage d’herbe ?

Déplacer et regrouper plusieurs andains de fauche juste avant la récolte présente de nombreux avantages, mais également quelques risques sur la qualité du fourrage.

Comment les fourrages sèchent dans les champs

Les conditions météorologiques déterminent la rapidité de séchage d’un fourrage. Il importe aussi de comprendre les différentes phases de séchage pour adapter l’itinéraire technique de récolte.

Les derniers articles d'Herb'actifs

Agronomie

Prairies : soigner l’implantation pour une installation rapide

Agronomie

Que faut-il penser du regroupement d’andains avant l’ensilage d’herbe ?

Filières

Foin de luzerne : une complémentarité entre plaine et montagne dans le Massif-Central

Des outils pour vos prairies

Le Calculateur de Mélanges Prairiaux

Cette application vous permet de déterminer le peuplement théorique d'une prairie semée à partir d'un sac de mélange, ou bien de composer vous même votre mélange en fonction du type de prairie que vous voulez obtenir.

Vers l'application

Herbe-Book

La catalogue des graminées et légumineuses fourragères inscrites au catalogue des variétés officielles. Sélectionnez les variétés sur des critères d'exploitation, de production, de maladie et de qualité alimentaire pour les comparer.

Vers le catalogue